lundi 31 août 2020

Dans grossesse il y a "grosse"...

La grossesse, cette période qui se veut et se doit (selon certain) d'être merveilleuse et faire partie des meilleurs moments d'une femme, d'une future mère. Pour mes deux grossesses précédentes, issues d'un parcours PMA - Fécondation In Vitro ICSI, j'ai fait l'expérience de 2 grossesses merveilleuses pour lequelle j'avais une forme plutôt correcte. Le derniers mois était toujours plus difficile mais je pouvais m'activer à faire le ménage, le linge, mes carreaux, les boutiques... Bref j'étais active, malgré mon gros bidon.
Cette troisième grossesse est bien différente sur plusieurs points et je vous partage ici mon expérience.

 

 

La grosse surprise

La première chose à savoir sur cette grossesse si vous me suivez depuis longtemps, est qu'il s'agit d'un bébé surprise, bébé miracle même, absolument pas envisagé, ni désiré à la base (pour connaitre l'histoire en détails, j'ai écris un article sur le sujet : Bébé Suprise). L'une d'entre vous m'a d'ailleurs parlé d'un "Bébé Arc en Ciel", terme parfois utilisé pour parler de ces bébés surprise. Je ne connaissais pas cette expression et j'avoue que je l'aime plutôt bien.

Revenons à cette grossesse : celle-ci a été découverte à 2 mois de grossesse, et fut pour moi un choc émotionnel important. Des doutes, des pleurs, des pétages de câbles, des remises en question, bref pas la joie sur le coup, car pas du tout anticipé.

La grosse décision

Puis est venue la décision de garder ce bébé miracle, ce cadeau de la nature qui va nous donner encore plus de fil à retordre, des cris, des nuits chaotiques, des engueulades, des envies de tout claquer, mais  ce qui nous a surtout décidé à garder ce bébé, c'est le fait que malgré les difficultés que nous allons parcourir dans les jours, mois, années à venir, nous savons que nous aurons de l'amour x 3 de la part de nos enfants (du moins je nous le souhaite, les enfants peuvent être ingrats malgré l'éducation qu'on leurs donne).

Aujourd’hui je peux le dire : nous sommes HEUREUX à l'idée de l'arrivée de ce 3ème bébé suprise, notre Bébé Arc en Ciel !

La grosse conséquence physique

Et dans tout ça, ma grossesse, mon corps, il en dit quoi ?

Et bien il en dit qu'il est à bout ! 

J'ai appris ma grossesse en revenant d'une semaine intensive de ski à Avoriaz, et puis le confinement COVID19 s'est mit en place...

La fin de mon 1er Trimestre n'était pas encore passée et autant vous dire que ce fut difficile pour moi : une fatigue extrême, des nausées, ... Bref, le top de la grossesse quand tu as deux enfants à gérer à domicile (et oui, situation confinement pour cause de coronavirus) et que tu es une mumpreneur en devenir  !!!
Se retrouver à être sur tous les fronts et surtout avec des émotions encore bien instables quant à cette grossesse imprévu, ce n'est pas chose facile.

Mon 2eme trimestre je ne l'ai absolument pas vu passer. Gérer la maison, faire la maitresse avec Anna, être très présente pour Andréa qui a 14 mois demande naturellement beaucoup d'attention, et même beaucoup plus depuis que mon ventre s’arrondit, le boulot, ... La fatigue est encore là et le stress de cette 3ème grossesse (peur de la logistique avec 3 enfants, peur de ne pas gérer, angoisse de ne pas être à la hauteur, ...) est bien présent. En conséquence, le moral est parfois dans les chaussettes, et j'ai beaucoup craqué, beaucoup pleuré...

Vient le 3ème trimestre : je ne me reconnais plus, mon corps ne suit plus, j'ai l'impression qu'un roulot compresseur m'est passé dessus.

Alors oui : j'aime être enceinte, je suis épanouie et radieuse sur les photos.
Mais la réalité c'est que je suis lessivée, mon esprit et mon corps son détachés !!! J'ai envie de faire plein de choses mais mon corps ne répond plus !
Alors là maintenant, je rêve d'être libérée, délivrée. Ne plus avoir ce poids qui pèse et m’empêche de bouger comme j'en ai envie, ne plus avoir envie de faire pipi toutes les 5 minutes, ne plus avoir des coups de pied dans le bide, ne plus avoir de sautes d'humeur, ne plus pleurer pour rien, ... Je n'espère qu'une chose en ce moment : arriver à la fin de cette grossesse et pouvoir retrouver mon corps !


Et vous vos grossesses ? Vous êtes en pleine forme ou plutôt en mode baleine échouée ?


2 commentaires:

  1. Second trimestre donc je suis dans "le bon", mais mon premier a été affreux, et surtout, quel tabou de dire que c'est galère la grossesse! Chaque femme, corps, histoire, grossesse est différente et oui, il y a des femmes pour qui c'est plus difficile que d'autres. Faut briser ce tabou on a le droit de ne pas suivre, que ce soit notre corps ou notre mental surtout dans ce contexte covid. Bon courage!

    RépondreSupprimer
  2. En mode plutôt balaine échoué... même si je me trouve belle de porté la vie avec mon ventre.Envie de faire pleins de choses mais souvent essoufflé mon corps ne me suis plus, j'ai hâte que notre bébé pointe le bout de son nez actuellement à 35 semaines. On me dit souvent profite de ta grossesse mais quand je vois que certains jours je suis lessiver comme si j'avais fait un marathon mal au jambe au dos douleurs ligamentaires personnellement j'appelle pas ça profiter!
    Après chaque grossesse est différente et chacun le vie différemment mais le 3eme trimestre est loin d'être facile.

    RépondreSupprimer