mardi 13 février 2018

Terrible Two - Proposer une alternative ?


Me revoilà aujourd’hui pour vous parler de mon expérience de l’entrée dans la terrible année des 2 ans de Chouchou… Alors j’exagère en disant terrible car Chouchou est quand même une petite fille facile à vivre, mais avec un caractère bien trempé !
Certains diront que je me fais avoir, certains diront que ma fille nous mène par le bout du nez, mais moi je n’ai pas ce sentiment là ! Et je vous explique pourquoi dans cet article.

happynewmom



Je ne suis pas une maman qui aime crier (mais parfois je n'ai pas le choix !), je ne suis pas certaine que cela soit constructif avec un enfant, encore moins quand ils sont petits, après nous faisons du mieux que nous pouvons hein ! (Loin de là de me faire passer pour une mère parfaite, le but n’est pas là, je vais surtout vous partager mon expérience du moment)

Alors voilà, comme dit plus haut, Chouchou a un caractère bien affirmé, elle sait ce qu’elle veut, et surtout ce qu’elle ne veut pas ! J’ai souvent le droit du haut de ses 2 ans à des « attends, j’ai pas fini ! », « une dernière fois », ou tout simplement au « non », et j’ai une manière plutôt détournée d'éviter les crises qui pour le moment fonctionne plutôt bien, pour avoir gain de cause…
Voici donc ma technique : lui laisser le choix, mais un choix directif, c’est-à-dire que je lui propose deux alternatives, par exemple :

     Quand elle a décidé de ne pas aller dans la salle de bain pour que je lui change les fesses (et oui demoiselle parfois aime avoir la couche sale, il faut croire ! lol) je lui explique qu’elle a deux choix, : soit-elle y va toute seule comme une grande (parfois en lui disant qu’on fait la course jusqu’à la salle de bain, pour apporter un côté ludique), ou soit que je la porte jusqu’à la salle de bain (souvent une alternative qui n’est pas dans son intérêt). Tout cela en lui parlant sèchement et en lui disant que je vais compter jusqu’à 3 pour lui laisser son choix !
Eh bien, sans trop me vanter, cela fonctionne plutôt bien pour le moment !

Voilà donc ma petite astuce, alors il faut bien se dire qu’ici (à la maison), je ne la presse jamais, je ne suis jamais dans l’hyperactivité à vouloir qu’elle fasse un truc tout de suite, maintenant, lorsque j’ai décidé par exemple de lui donner le bain, je lui laisse toujours 5 min pour finir de jouer… Je me dis que moi adulte, je fonctionne de la même manière, j’aime bien finir ce que je suis en train de faire ! Et Mademoiselle Chouchou est comme moi, du moins il faut le croire avec son « attends, j’ai pas fini ! ».

Pour résumer, pour avoir un minimum de crise à la maison et quand je veux avoir gain de cause, je fais donc ceci :
-       - Je me mets toujours à sa hauteur, je me mets donc accroupie
-       - Je lui donne deux alternatives (une cool, et une moins cool)
-       - Je lui parle sèchement
-    - Je lui dis que si son choix n’est fait je la porterais pour aller là où je veux aller (salle de bain ou autre…)
-       - Je compte sèchement jusqu’à trois
-      Et ensuite selon le comportement soit elle adhère à 80% et dans les 20% de cas restants et bien j’applique la deuxième solution (celle dont elle a rarement envie). Cette solution, je ne vous cache pas qu’elle la fait pleurer hein ! Car chouchou est aussi un bébé qui sait pleurer !

J’espère que cette petite expérience qu’est la mienne vous aura aidé ou vous aidera dans la problématique à se faire obéir par nos petits bambins ! Et si vous aussi, vous avez d’autres techniques, n’hésitez pas à les partager en commentaire…

Je vous dis à très vite,
Bises
Véro alias HappyNewMom